Aux antipodes de l’avocat du diable!

Vous avez sans doute déjà rencontré quelqu’un qui, lorsque vous présentiez une idée, vous a dit : « Je vais me faire l’avocat du diable!… ».  Bang!

En l’espace d’une fraction de seconde, elle a tué votre motivation à la pousser plus loin.

Lorsqu’il est temps d’innover, il est essentiel de bien s’entourer et cela implique de sélectionner les bonnes personnes afin qu’elles jouent des rôles complémentaires.

1.La réalité sur le terrain

Bien souvent, lorsqu’il est temps d’innover, des équipes sont formées en fonction de leur talent. Ils ont le mandat de mener des projets porteurs d’innovation. Par exemple, des personnes positives, qui ont des habiletés conceptuelles, des artistes, des gens un peu plus flyés qui ont de bonnes idées ou des gens disponibles. Cet exercice est souvent réalisé avec instinct.

Mais, pour être pleinement efficace, est-ce que les personnes choisies connaissent leur rôle dans l’équipe? Quel est le mandat de chacun? Comment peuvent-ils contribuer au projet ?

2. Et si on précisait les rôles ?

Pour innover, il est essentiel de comprendre à 360 degrés l’opportunité poursuivie. Les angles morts sont riches en apprentissage. Pour s’assurer que tous les angles soient ouverts, différents rôles doivent être joués. Bien entendu, il n’est pas nécessaire d’avoir au sein de son équipe tous les rôles. Un individu peut jouer plusieurs rôles.

3. Les 10 personas pour former une équipe capable d’innover

Catégorie 1 : Les apprenants

Leur rôle consiste à valoriser l’apprentissage au sein de l’équipe.

1.    Anthropologiste Cherche à observer et à comprendre les comportements humains.
2.    Le testeur Prototype les idées pour exprimer les concepts et recevoir de la rétroaction.
3.    Pollinisateur Juxtapose des idées, s’inspire de ce qui existe pour leur donner une nouvelle saveur.

Catégorie 2 : Les maîtres d’œuvres

Leur rôle consiste à structurer, challenger et agir à titre de chef d’orchestre!

4.    L’athlète Sa motivation ? Le défi et l’adrénaline que lui procurent les obstacles auxquels il doit faire face en contexte d’innovation. Il transpose les problèmes en opportunité.
5.    Collaborateur Crée des alliances pour unir les forces et améliorer les chances de succès. Il mise sur le partenariat, le réseautage.
6.    Le leader Cible les opportunités, s’entoure des meilleures personnes et les valorise, veille à ce que les résultats soient atteints.

Catégorie 3 : Les réalisateurs

Leur rôle consiste à appliquer les idées des apprenants et des maîtres d’œuvre pour que l’innovation se produise

7.    L’architecte de l’expérience Illustre l’expérience client pour comprendre la situation actuelle et future.
8.    Le raconteur Documente l’histoire d’innovation de l’organisation : Les succès et les échecs. Les expériences capturées contribue à bâtir la mémoire organisationnelle, inspire et encourage les équipes à continuer.
9.    Le designer Veille à ce que l’environnement soit inspirant et permet d’influencer les comportements.
10. Le relationniste Celui qui assiste le client. Qui va bâtir une relation de confiance avec le client tout au long. Celui qui va prendre soin du client et va le guider, le conseiller.

4.  À retenir

Pour bâtir une culture d’innovation ou une équipe de projet capable de passer de l’idée à l’action, différents personnes doivent être réunis pour leur complémentarité. Le défi des leaders dans un contexte d’innovation consiste à placer les bonnes personnes au service d’un mandat ou d’une opportunité.

L’article sera également diffusé dans le magazine Facteur H :  http://facteurh.com/lesauteurs

Source :

  • Tom Kelly (2005), Ten faces of innovation
  • Magnus Penker, Peter Junermark & Sten Jacobson, How to assess and measure business innovation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *